Bac Pro Métiers de l’ELectricité et ses Environnements Connectés

Pourquoi s’orienter vers la formation BAC PRO MELEC ?
Vous avez le projet de vous former aux métiers de l’électricien, avec toutes les diverses situations professionnelles qu’ils englobent. Ces métiers sont en constante évolution depuis quelques années, afin de s’adapter à la réalité de la rencontre des installations de distribution d’énergie (Courant fort) et des réseaux communicants (Courant faible). Il est donc nécessaire d’être sensibilisé :
- à l’évolution des techniques
- à l’ensemble des compétences liées à ces champs professionnels

Exemple d’installation "courant fort"
Exemple d’installation "courant faible"

Les principales qualités requises pour intégrer cette filière :
- Vous avez la motivation, pour découvrir la diversité des techniques actuelles mises en œuvre, dans le cadre d’installations de distribution d’énergie électrique (courant fort), et de communication (courant faible).
- Vous vous sentez l’âme de réaliser les travaux de réalisation et les interventions de dépannage sur ces installations.
- Vous envisagez d’interagir, sur les installations électriques comprises dans l’infrastructure des bâtiments, ou sur les équipements électriques implantés pour les besoins de production du site.
- Vous êtes disposé(e) à travailler dans un secteur au service de clients.
- Vous avez le projet professionnel de travailler en équipe sur des chantiers de diverses ampleurs, ou en autonomie pour des activités de maintenance.
- Vous avez la perspective d’intégrer le milieu professionnel après la validation de la formation, ou alors de poursuivre vos études vers un BTS.

Cette formation est certainement adaptée à votre projet

Les secteurs d’activités ciblés
L’électricien(ne) titulaire du Baccalauréat professionnel les Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés intervient dans les secteurs d’activités du bâtiment (résidentiel, tertiaire, industriel), de l’industrie, de l’agriculture, des services et des infrastructures.
Ce baccalauréat professionnel aborde toutes les compétences professionnelles liées au métier d’électrotechnicien(ne) depuis le point de production de l’énergie jusqu’aux utilisations. Cette formation permet d’aborder toutes les connaissances et pratiques fondamentales nécessaires pour appréhender ces différents secteurs d’activités.

Les activités professionnelles en liaison avec les secteurs d’activités
Au regard des enjeux de la transition énergétique, de l’évolution des techniques et des technologies numériques, le/la titulaire du baccalauréat professionnel MELEC met en œuvre et intervient sur les installations électriques et sur les réseaux de communication des domaines de la production, du transport, de la distribution, de la transformation et de la maîtrise de l’énergie électrique.
Les activités professionnelles peuvent s’exercer dans les secteurs :
- des réseaux de distribution ou de communication :
• production de l’énergie électrique,
• stockage de l’énergie électrique,
• connexion des systèmes de production,
• connexion des réseaux hybrides,
• transport de l’énergie électrique,
• distribution de l’énergie électrique,
• gestion et comptage de l’énergie électrique,
• réseaux de communication et de transmission.

- des infrastructures :
• aménagements routier, autoroutier, ferroviaire, urbain (éclairage public communicant, signalisation, vidéosurveillance, régulation/gestion de trafic, systèmes de communication, transports en commun …),
• installations de recharge pour véhicules électriques et/ou hybrides.

- des quartiers, des zones d’activités :
• aménagement des quartiers, des éco-quartiers (éclairage public communicant, signalisation, sûreté/sécurité, aménagements intégrant les questions du développement durable) et des quartiers connectés (Wi-Fi / Wi-Fi extérieur …),
• connexion des systèmes locaux de production électrique.

- des bâtiments (résidentiel, tertiaire et industriel) :
• installations électriques des bâtiments,
• réseaux de communication, réseaux Voix Données Images,
• gestion technique des bâtiments connectés : contrôle des énergies, sûreté/sécurité…,
• domotique (Smart-Home, maintien à domicile …),
• installations techniques (éclairages de sécurité, chauffage électrique, sécurité incendie ...),
• connexion des systèmes locaux de production électrique.

- de l’industrie :
• distribution et gestion de l’énergie liées aux procédés (efficacité énergétique…),
• installations industrielles,
• industries connectées et cyber-sécurisées.

- des systèmes énergétiques autonomes et embarqués :
• installations électriques sur des bateaux, avions,
• installations électriques sur les trains …


Articles de cette rubrique

  • Les perspectives post BAC PRO MELEC

    Les perspectives d’intégration dans le tissu professionnel Les besoins des sociétés en compétences techniques sont tels que cette filière permet une intégration professionnelle très rapide. Le néo-titulaire du baccalauréat professionnel MELEC est amené à travailler dans toute société ou organisme qui (...)

  • Réglement d’examen du BAC PRO MELEC

    Le règlement d’examen de la formation précise des situations différentes de validation
    Les épreuves ponctuelles sont organisées au mois de juin de la classe de terminale, les sujets proposés sont nationaux
    Les épreuves de contrôle en cours de formation sont organisées tout au long des deux dernières (...)

  • Organisation pédagogique des enseignements professionnels du BAC PRO MELEC

    Utilisation des espaces de formation
    Les enseignements professionnels sont mis en place sur les trois années. Les élèves sont amenés à développer leurs compétences professionnelles pratiques sur des espaces dédiés, selon l’organisation suivante : Année de formation Espace habitat Espace industriel (...)

  • Présentation de la formation BAC PRO MELEC

    Pourquoi s’orienter vers la formation BAC PRO MELEC ?
    Vous avez le projet de vous former aux métiers de l’électricien, avec toutes les diverses situations professionnelles qu’ils englobent. Ces métiers sont en constante évolution depuis quelques années, afin de s’adapter à la réalité de la rencontre (...)